Sandre Wambeke

Sandre Wambeke

 

Bonjour Sandre, tu sembles peindre la matière. Peux-tu nous parler de ta technique ?

J’aime travailler la mixité et la diversité des techniques qui en fait toute sa richesse.J’y allie les contraires : le brillant (résine), le mat (acrylique, cire) ; le sec (craies, fusain), le gras (l’huile) , la transparence (les encres) et cherche à créer un équilibre .

Je résine des toiles que je colore, que je découpe ensuite en morceaux et que je recompose sur une autre toile vierge. Je construis et déconstruis la toile jusqu’à ce que j’obtienne un résultat, celui qui s’impose et me satisfait à cette étape. Je joue avec la toile, la raye,  la recouvre, la défigure, la transfigure.

Il y a dans ta peinture des formes qui se laissent voir. D’où viennent-elles?

Avant tout, je privilégie la lumière, le mouvement et l’ouverture vers l’extérieur. Les formes se lient les unes aux autres pour créer de nouvelles formes à l’infini.

Dans ma série "Corps-Paysages " je peins des corps de femmes, d’hommes, de couples.

Ces corps ne sont en réalité que des enveloppes charnelles ; tout se passe à l’intérieur, dans la matière. J’en décris les sensations, émotions (leurs paysages intérieurs)… Actuellement, je peins des « corps cocon », des chrysalides, des personnages qui s’échappent de leur corps, prêts à renaître. Un point de lumière les accompagne.

Ces corps sont faits de morceaux, d’impressions corporelles. Loin d’être académiques, ils peuvent être disproportionnés, être vus simultanément de face, de dos, de profil. L’émotion est celle de l’instant qui me guide et donnera la tonalité générale de l’œuvre.

Je démarre dans le chaos, l’inconnu, avec une toile vierge que j’aborde sans idée préconçue de formes ni de couleurs. Je travaille suivant mon instinct et me laisse guider. Mon corps devient canal accueillant émotions et sensations jusqu’au geste de ma main.

Et enfin, ce bleu. Pourquoi ce pluriel de bleus ?

J’explore toute la gamme des bleus : bleus « électriques », turquoise, bleus gris, et tant d’autres. Le bleu évoque pour moi l’évasion, le rêve,  la liberté… Il est doux, calme, apaisant.

Il est la couleur de l’immatériel. Il canalise les émotions. Bleu de la mer ou du ciel, il est un espace infini et ouvre des horizons qui invitent à regarder mes peintures comme vous regardez les nuages.

Je ressens le besoin prégnant d’utiliser le bleu et il en sera ainsi jusqu’à ce qu’une autre gamme de couleurs s’impose à moi.

 

SANDRE WAMBEKE
Villa des Arts
15 rue Hégésippe Moreau
75018 Paris
swambeke@free.fr
sandrewambeke.com

TEL. 06 03 46 62 68

Date

9 octobre 2015

Categories

Artistes d'aujourd'hui